2020: FEMNET l’année en revue

Alors que nous clôturons l’année 2020, une année qui a été difficile et épuisante, nous avons été témoins des avancées durement acquises en matière d’égalité des sexes, de défense des droits des femmes et de libertés fondamentales garanties érodées et inversées dans différents pays d’Afrique. Nous avons commencé l’année avec une Lettre des femmes et filles africaines au Président de l’UA, le Président Cyril Ramaphosa. Le thème de l’année de l’Union Africaine a été de «Faire taire les armes» et de même cela était notre appel de clairon à faire taire les armes, à défendre le secteur et à investir davantage dans la protection sociale et l’égalité des sexes. L’épidémie de la pandémie COVID-19 en février/mars 2020 a révélé et exacerbé les inégalités systémiques préexistantes, les injustices normalisées et la discrimination structurelle.

En conséquence, les populations les plus vulnérables et marginalisées, dont les voix ont été systématiquement réduites au silence et dont les intérêts ne sont presque jamais servis, ont non seulement été laissées pour compte mais également poussées davantage dans l’extrême pauvreté. Les femmes africaines restent aux échelons inférieurs des indices de développement. La pandémie a révélé des lacunes flagrantes en matière de contraception, d’éducation sexuelle complète, de systèmes de santé et de protection sociale faibles. Nous terminons l’année avec plus de filles qui ne devraient pas retourner à l’école en raison de grossesses d’adolescentes; nous avons vu plus de filles que jamais subir des mutilations génitales féminines et une fois de plus la violence sexiste a explosé et il était clair pour tous que la maison n’est pas un endroit sûr et la sphère publique ne l’est pas non plus, car nous avons vu des femmes et des filles dans toute leur diversité, être violées par le système censé les protéger.

Toutefois, dans tous ces défis, les femmes africaines ont fait preuve de résilience, étaient connectées dans une solidarité mondiale avec d’autres féministes, ont saisi des opportunités pour aller de l’avant et ont fait entendre leur voix sur les plates-formes régionales et mondiales comme jamais auparavant et ont influencé les politiques, les processus et les résultats de la meilleure façon possible. C’était la fin de la Décennie des Femmes Africaines et le début de la décennie pour les femmes africaines et l’inclusion financière; oui, d’une décennie à l’autre la lutte pour les droits humains des femmes se poursuit. En 2020, nous avons célébré les 25 ans du plan révolutionnaire de Beijing +25 et commencé les travaux préparatoires pour le Forum d’Egalité des Générations.

A FEMNET, nous nous sommes rappelées la nécessité d’être la gardienne de notre sœur et la raison pour laquelle nous devons rester résolues à exiger une Afrique égale, inclusive et durable – ancrée dans l’esprit panafricain d’ubuntu! Nous grandissons en tant que mouvement, nous avons persévéré au secrétariat, nous avons triomphalement finalisé le Plan stratégique 2020-2029, fait un exercice de développement organisationnel, déménagé et vu tant de transition. Nous ne pouvons pas suffisamment remercier nos membres, nos partenaires et nos alliances pour avoir contribué collectivement à notre succès et à nos apprentissages au milieu de la pandémie. ASANTE! Rejoignez-nous pour partager avec vous nos points forts de l’année 2020 ci-dessous: –

Cliquez ici pour lire/ télécharger 2020 FEMNET l’année en revue 

Social Share

Related Posts

img
  • By femnet | 24 Dec 2020

2020: FEMNET’s Year in Review

As we wind up the year 2020, a year that has been difficult and exhausting, we have witnessed

Learn More

Join the Conversation