EnglishFrench

Promouvoir une approche féministe au financement et a la prestation des services publics en Afrique – Rapport FEMNET AFMA 2021

Du 15 au 19 novembre, Dakar a accueilli l’AFMA 2021, la première Académie Macro-économique Féministe Africaine (AFMA) à se tenir dans un pays francophone, ainsi que la première académie en présentiel depuis le début de la COVID, après une convocation virtuelle en 2020. L’AFMA 2021 marque la cinquième académie depuis sa création en 2017. Memory Kachambwa et Ebrima Sall ont défini le contexte de l’Académie respectivement au nom de FEMNET et Trust Africa.

Etant donné qu’une compréhension approfondie des questions est nécessaire pour contrer les discours dominants et remettre en question ce qui est souvent présenté comme un défaut “non alternatif”, l’AFMA facilite un espace pour que les femmes puissent se rassembler, réfléchir, défier l’orthodoxie en économie, approfondir leur réflexion et explorer des alternatives.

La COVID a exposé à quel point ces orthodoxies doivent être remises en question, puisqu’elles ne nous ont pas servi et ne nous serviront pas. Nous avons assisté à une réduction des ressources, une redéfinition des priorités fondée sur les intérêts et le pouvoir et à une exacerbation des inégalités existantes, en particulier pour les membres les plus marginalisés de nos sociétés.

et le financement des services publics. Avec la pandémie, l’importance du service public, dont le fardeau disproportionné a été porté par les femmes et les filles, et parmi celles-ci, les plus pauvres et les plus marginalisées, est devenue encore plus évidente. Alors que nos gouvernements auraient dû s’en charger, l’absence d’une économie des soins signifie que les femmes et les filles ont pris le relais.

Cliquez ici pour lire/télécharger le rapport FEMNET AFMA 2021

 


Related Posts

Join the Conversation

Facebook
Twitter
Instagram
Youtube
Linkedin
Podcast