EnglishFrench

2021 Year in Review Highlights

Resilience, Recalibration & Re-learning: Our Shared Conviction to an Equal and Just Africa

The year 2021 just like 2020 was a difficult year from different fronts, as we all navigated the pandemic’s lockdowns, curfews, vaccine inequities, work-from-home dynamics and recalibrations of partial re-openings and building forward better.

It was also the year where women leaders across the world continued to shatter all manner of systemic ceilings and occupy top leadership and decision-making positions, including the first female head of state in Tanzania, President Samia Suluhu; first female prime minister in Tunisia, Najla Bouden Romdhane, the first ever chief Justice in Kenya, Chief Justice Martha Koome; the first woman and first African to head the World Trade Organization (WTO), Dr. Ngozi Okonjo-Iweala; the first mayor of Johannesburg city in South Africa, Dr Mpho Phalatse,  first ever female Archbishop of the Anglican Church of Lesotho, the Reverend Canon Dr. Refiloe Kgabe, first woman appointed as the UN Independent Expert on foreign debt, other international financial obligations and human rights, Prof. Attiya Waris, among a few others.

As we end the year, our shared conviction to an equal, inclusive, just and sustainable Africa deepens and we are grateful to the FEMNET Board of Directors, FEMNET members and partners for consistent and expansive support and commitment.

We are honoured to share with you some of the key moments and highlights that shaped our 2021 at the secretariat and our membership– including spaces we engaged, influenced and disrupted.

Read FEMNET’s 2021 Year in Review Highlights here  

 

 

Résilience, recalibrage & réapprentissage : notre conviction commune d’une Afrique égale et juste

L’année 2021, tout comme l’an 2020, a été une année difficile sur différents fronts, car nous avons tous navigué entre les confinements, les couvre-feux, les inégalités vaccinales, la dynamique du travail à domicile et les recalibrages des réouvertures partielles ainsi que la meilleure édificatiion de l’avenir.

Ce fut également l’année où les femmes leaders du monde entier ont continué à briser toutes sortes de plafonds systémiques et à occuper des postes de direction et de prise de décision, notamment la première femme chef d’Etat en Tanzanie, la Présidente Samia Suluhu ; la première femme Premiere Ministre en Tunisie, Najla Bouden Romdhane, la toute première Juge en chef au Kenya, la Juge en chef Martha Koome ; la première femme et la première Africaine à diriger l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), la Dr Ngozi Okonjo-Iweala ; la premiere Maire de la ville de Johannesburg en Afrique du Sud, la Dr Mpho Phalatse, la première femme Archevêque de l’Eglise Anglicane du Lesotho, la Révérend Chanoine Dr Refiloe Kgabe, la première femme nommée experte indépendante des Nations Unies sur la dette extérieure, les autres obligations financières internationales et droits humains, la professeur Attiya Waris, parmi quelques unes.

Alors que nous terminons l’année, notre conviction commune pour une Afrique égale, inclusive, juste et durable s’approfondit et nous sommes reconnaissantes au Board de FEMNET, aux membres et aux partenaires de FEMNET pour leur soutien et leur engagement constants et étendus. Nous sommes honorées de partager avec vous certains des moments clés et des faits saillants qui ont façonné notre annee 2021 au secrétariat et chez nos membres, y compris les espaces que nous avons engagés, influencés et perturbés.

FEMNET l’année en revue 2021 


Related Posts

Join the Conversation

Facebook
Twitter
Instagram
Youtube
Linkedin
Podcast